Actualité

Partenariat ESIS-ENTREPRISES

Publié le 28/04/2018 (GKab Warren)

Le partenariat de l’ESIS avec les Entreprises L’enseignement en général et l’enseignement supérieur et universitaire en particulier a pour mission l’apprentissage d’un savoir, d’un savoir-faire et d’un savoir-être aux apprenants afin de leur conférer des compétences susceptibles de les amener à résoudre les problèmes de la société et des entreprises.

Le constat fait dans notre milieu est que les enseignements dispensés dans nos établissements supérieurs et universitaires ainsi que les filières organisées sont souvent les mêmes qu’il y a plusieurs décennies et ne répondent plus aux besoins des entreprises face aux progrès actuels de la technologie et de la science. Une formation inadéquate ? Certainement et elle est sûrement à la base de l’inadéquation entre l’offre et la demande d’emploi.

L’ESIS forme des ingénieurs en informatique capables de faire face aux problèmes réels des entreprises. Et pour que sa formation soit de plus en plus en adéquation avec les besoins technologiques des entreprises, et avec l’ouverture d’un cycle de master consacrant la professionnalisation de l’enseignement, les responsables de l’Ecole, dont le Secrétaire Général Académique M. Patrick KASONGA et le Directeur du cycle de master Prof. KANINDA MUSUMBU, ont visité certaines entreprises locales pour évaluer avec elles les compétences offertes par l’Ecole et recueillir leurs propositions sur les profils attendus par elles dans la formation en informatique. Cette démarche a le mérite d’envisager une mise à jour du programme de cours mais aussi une collaboration « Win – Win » entre l’Ecole et les entreprises parmi lesquelles la GECAMINES, MICROCOM, SCPT, VODACOM et SONAS.

Former pour former c’est déformer ! Il faut absolument créer une synergie ou une complicité entre les entreprises et les établissements supérieurs et universitaires dans le but de former une élite capable de contribuer efficacement au développement de la société. Telle est l’ambition de l’ESIS, celle de devenir un pôle technologique en RDC et dans toute l’Afrique.