Actualité

Compte rendu de la deuxième assemblée générale des professeurs de

Publié le 25/06/2018 (GKab Warren)

Lors de l’évaluation des résultats du premier semestre des finalistes de troisième graduat, le corps professoral avait émis le vœu de réfléchir sur la baisse du taux de réussite. Cette pertinence a été satisfaite ce dimanche 24-juin-2018 avec l’assemblée générale des professeurs. Le centre d’excellence de l’ESIS a accueilli pour cette fin les professeurs, assistants et chargés de pratique professionnelle accompagné par le comité de gestion.
Après la prière d’ouverture faite par le père Lambert, Directeur de la communauté de Salama, le directeur Général, le professeur Jacky MPUNGU, dans son mot de bienvenu, a insisté sur une réflexion adéquation de notre pédagogie en rapport avec l’évaluation tout en gardant la rigueur, la fermeté et l’intelligence ; somme toute la qualité. La finalité de l’enseignement, a-t-il dit, est d’apporter aux enseignés la promotion de l’égalité de chance dans la vie.
Ayant mis les enseignés au centre de la réflexion, le mot du directeur général a permis à toute l’assemblée d’accueillir la communication du Secrétaire Général Académique, Monsieur Patrick KASONGA, intitulée : « Examen et délibération, réflexion sur nos acquis et difficultés ». Cette communication fut une relecture de nos méthodes d’évaluation tout en mettant une forte observation sur ses richesses, limites et ses remises en question du faible taux de réussite par rapport aux résultats éloquents durant la journée portes ouvertes, les stages d’entreprise et les témoignages du monde socio-professionnel, avec des statistiques illustratives. Un débat a permis de comprendre les nouveaux paradigmes de ce phénomène et surtout le questionnement que cela soulève.
Dans cet état méditatif, la deuxième communication présentée par le chef des travaux Faustin MOMA a porté sur « Techniques d’évaluation par l’approche par compétences ». L’orateur a d’abord circonscrit notre pédagogie d’enseignement supérieur centrée sur l’apprentissage ponctuel. Cet apprentissage se concrétise durant les séances de cours et de stage essentiellement par des méthodes d’intégration. Les techniques d’évaluation y afférentes sont situationnelles, c’est-à-dire qu’elles visent à placer l’apprenant dans un problème auquel il doit présenter des résolutions.
Cette approche entre l’apprentissage ponctuel et l’aperçu d’évaluation correspondante a permis de répondre à certains questionnements soulevés par la première communication d’une part et d’autre part, elle a suscité d’autres réflexions. En vue de les approfondir et d’utiliser les deux communications dans une démarche dialectique, des travaux en petits groupes ont été organisés et sanctionnés par des résolutions concrètes. Une étude de leur exécution est en cours de discernement.
Cette journée de réflexion fut clôturée par un mot de profonde gratitude de l’Ecole envers tous les participants pour la marque de leur sacrifice et de leur conscience inaltérable en faveur de la formation des jeunes.