Actualité

Réunion sur la direction des TFC

Publié le 10/02/2020 (GKab Warren)

La rédaction d’un travail de fin cycle (TFC) en vue de l’obtention du diplôme de graduat au sein de l’Ecole Supérieure d’Informatique Salama reste l’une des activités les plus importantes pour les étudiants finalistes.

Que ce soit en sciences philosophiques ou en sciences exactes, la rédaction d’un travail scientifique doit respecter des normes relativement rigides. Ces normes servent de garde-fous et permettent d’orienter les étudiants pour la production d’un travail de qualité.

Quelques points ont été retenus dans la réunion tenue le 8 février 2020 à ESIS. Concernant la formulation, il a été retenu que le sujet du TFC devrait exprimer explicitement la solution et implicitement le problème que l’étudiant se propose de résoudre. Autrement dit, le sujet devrait refléter une solution concrète. Les autres chercheurs devraient découvrir le nœud du problème ainsi que la solution proposée à travers le sujet. Une bonne formulation du sujet constitue une nécessité pour que le lecteur comprenne le développement conceptuel et intellectuel du travail.

Concernant le suivi du TFC, du fait que la science ne se développe pas dans un vase clos comme le dit le Darwinisme, une collaboration claire entre l’étudiant, la coordination et le directeur a été préconisée. Il a été rappelé que le directeur du travail est celui qui donne les grandes lignes du travail à l’étudiant, et le codirecteur celui qui aide l’étudiant dans les aspects pratiques du travail.

En outre, il a également été rappelé que l’étudiant devrait complètement terminer un chapitre avant d’aborder un autre, et que le TFC n’est pas une compilation des portions de livres ou des extraits tirés sur internet. Le directeur du travail peut aider l’étudiant à peaufiner la rédaction pour une bonne présentation des résultats de sa recherche, et à aller au-delà du prototype, en prenant en compte tous les paramètres des conditions réelles d’application de sa solution.

Il a enfin été retenu que l’étudiant qui n’aura pas sa fiche de suivi complétée et dûment signée par les directeur et codirecteur n’aura pas le droit de déposer son travail, et que le directeur du travail n’acceptera pas le dépôt d’un travail pour lequel l’application ne sera pas encore finie. Des lecteurs anonymes seront choisis afin de donner un point de vue impartial sur la qualité du travail.

Toujours dans le but de garantir un suivi efficace de l’évolution des TFC et une bonne collaboration entre l’étudiant, la coordination, le directeur et le codirecteur, un logiciel nommé « COLIBRIS » est en développement au CREDIA. Ce logiciel serait opérationnel d’ici le mois d’avril 2020. Mais dans l’entre-temps, deux solutions temporaires ont été proposées, à savoir GitHub et Google Classroom.

Pour rappel, la norme D’ESIS pour rédiger un travail scientifique est décrite dans le guide « De la normalisation des TFC à ESIS ». Deux logiciels de rédaction sont à utiliser : MS Word & LaTeX.

Un tout dernier point reste à signaler : la reconnaissance des diplômes à la deuxième session n’aura pas lieu.